format 3/4
format 16/9
Dernière mise à jour : novembre 2017
fermer

 

 

 

 

 

 

 

La ventilation.

Une ventilation adéquate des locaux est indispensable pour la santé des occupants ainsi que pour la salubrité du logement. Ces flux d’air volontaires se réalisent classiquement via l’ouverture des fenêtres ou via des grilles d’aération. Ils permettent l’apport d’air neuf et l’évacuation d’air vicié tout en occasionnant des échanges thermiques en cas de différence de température entre l’intérieur et l’extérieur de l’habitat. En hiver, l’air qui pénètre dans un bâtiment doit à nouveau être réchauffé alors qu’en périodes de forte chaleur, cet air entrant devrait idéalement être refroidi.

 


 

 

 

 

 

 

 

 

Force est de constater que la performance énergétique des maisons belges est déplorable.

 

Les habitations belges sont de véritables « passoires thermiques ». Elles enregistrent par mètre carré de surface habitable les plus fortes pertes d’énergie d’Europe. Et si en hiver, la chaleur s’échappe continuellement de l’habitat refroidissant ainsi la maison, en été elle y pénètre tant et plus, la surchauffant.

 

Dans ces conditions, chauffer ou refroidir une maison n’est rien d’autre qu’une adaptation à des imperfections de construction.
Ces imperfections portent notamment sur l’isolation des parois et sur les flux d’air c.-à-d. la ventilation et les infiltrations d’air.


 


 

 

 

 

Conception : pb web concept

 

Maison passive