format 3/4
format 16/9
Dernière mise à jour : novembre 2017
fermer

 

 

 

 

 

 

 

Problèmes de santé publique.

Les systèmes de chauffage et de climatisation sont d’importants émetteurs de particules polluantes appelées particules fines. Ces particules s'inhalent facilement et, en pénétrant profondément dans les poumons, sont à l'origine de graves troubles cardiaques et respiratoires. Ces particules sont notamment responsables de maladies pulmonaires et provoquent 386.000 décès prématurés par an dans l'Union européenne.

La Belgique est parmi les pays les plus pollués par les particules fines et la perte moyenne d'espérance de vie due à celles-ci y est de plus de deux ans.

L'obligation de diminuer les vitesses sur les autoroutes en période de pic de pollution est une mesure qui atteste de la problématique des particules fines.

 

 

 

 

 

Conséquence ? Une détérioration du cadre de vie qui ne répond ni à l’intérêt de l’habitant ni à celui de la collectivité.

 

La piètre performance énergétique des habitations et la surconsommation d’énergie qui en découle causent de multiples préjudices : inconfort thermique, inconfort acoustique, problèmes d'humidité avec implications sur la santé de l'habitant, problèmes de santé public, mode de vie à coût élevé, dévalorisation du bien, épuisement des ressources fossiles ou encore problèmes environnementaux tel que le réchauffement climatique.

 


 

 

 

 

Conception : pb web concept

 

Maison passive