format 3/4
format 16/9
Dernière mise à jour : novembre 2017
fermer

 

 

 

 

 

 

Problèmes d'humidité.

Bon nombre de logements belges connaissent des problèmes d'humidité : condensation sur les fenêtres, traces de moisissures dans la salle de bain, tâches d’humidité sur les murs et plafond, ...
Parois froides et ventilation inadéquate sont entre-autres à l’origine de ces désagréments. L’aération des habitations est effectivement insuffisante en automne et en hiver de peur des déperditions thermiques, alors que le simple fait de vivre dans une maison entraîne fatalement une accumulation de vapeur d’eau dans l’air ambiant (en respirant et en transpirant, mais aussi en cuisinant, se lavant, se douchant...). Cette vapeur d’eau non évacuée par l’aération déficiente, va inévitablement se condenser au contact des parois plus froides que cause le manque d’isolation.

 

 

 

 

 

 

 

Conséquence ? Une détérioration du cadre de vie qui ne répond ni à l’intérêt de l’habitant ni à celui de la collectivité.

 

La piètre performance énergétique des habitations et la surconsommation d’énergie qui en découle causent de multiples préjudices : inconfort thermique, inconfort acoustique, problèmes d'humidité avec implications sur la santé de l'habitant, problèmes de santé public, mode de vie à coût élevé, dévalorisation du bien, épuisement des ressources fossiles ou encore problèmes environnementaux tel que le réchauffement climatique.

 


 

 

 

 

Conception : pb web concept

 

Maison passive